Biennale du Design : Bifurcation

Après une édition 2021 reportée, la 12ème Biennale internationale du design de Saint-Etienne et l’exposition baldomérienne, sur le thème des bifurcations, ont débuté et seront visibles jusqu’au mois de  juillet 2022.
Comme lors des deux précédentes éditions, en 2017 et 2019, Saint-Galmier participe à cet évènement. Cette fois, la ville a fait appel aux designers Philippe Moine et Nadine Cahen.

 

Visible/Invisible

Ensemble,  ils élaborent depuis 2021 un projet pour la ville de Saint- Galmier nommé : Visible-Invisible. Il se matérialise en une grande fresque représentant la faille de la source Badoit, cette eau vivante et si précieuse, qui s’étale sur le parvis de la place de la Devise. L’idée est de montrer et d’expliquer les enjeux de cette richesse territoriale et patrimoniale grâce à des dessins et un dialogue visuel. L’objectif est de sensibiliser le public à la préservation de l’eau et des sols.

 

Design Puissance 10

L’exposition Design puissance 10, retrace l’histoire du design du territoire stéphanois qui s’inscrit dans la grande histoire. Elle est illustrée par une frise chronologique dédiée aux néophytes et aux connaisseurs qui mêle l’histoire locale à la grande histoire du design.

Desgn puissance 10  est une exposition itinérante, mise à disposition par Saint-Etienne Métropole pour circuler sur tout le territoire, à la rencontre de son public.

 

Naissance d’un verre

« Nous avons souhaité, avec les designers, créer un verre. Le design ne doit pas être cantonné au dessin d’objet, certes, mais il nous semblait très important d’ancrer le projet avec un élément concret et palpable », confie Arlette Pereira, adjointe en charge de la Culture. Cet objet est un complément de l’exposition « Visible- Invisible » . Les designers l’ont élaboré avec le souffleur de verre baldomérien Pierre Marion. « Quand la Mairie nous a proposé de réaliser un verre spécifique pour la Biennale internationale du Design Saint-Etienne avec Pierre Marion, souffleur de verre installé à Saint-Galmier, nous avons très vite été enthousiastes. Pierre Marion nous a fait découvrir son atelier, son four, ses matériaux et les possibilités techniques.
Au fil de nos divers essais, nous avons vite été captivés par la précision de la gestuelle et l’utilisation de la couleur. Nous nous sommes rapidement focalisés sur la justesse de la proportion du verre, pour obtenir une forme sobre, archétypale, pérenne et une certaine épaisseur pour garder la rusticité de la matière. Une évidence formelle, contrebalancée par le traitement texturé de la matière. Un fil noir, dense, entoure la transparence du verre pour souligner la force de la faille originelle. La vibration des matières dans un effet d’ombre et de lumière apporte une poésie visuelle.
Ce verre-gobelet a la juste proportion pour apprécier l’arôme spécifique de l’eau minérale naturelle Badoit », concluent, les designers, Nadine Cahen et Philippe Moine.
Ce verre est en vente à l’office de tourisme de Saint-Galmier.

 

Découvrez la Biennale du design à Saint Etienne