Ici, commence l’océan !

Même si nous habitons loin de la mer, l’océan commence bien ici, chez nous !

 

A l’heure de l’urgence climatique et de l’extinction de la biodiversité, il faut ensemble, agir pour l’environnement et cela commence par des petits gestes du quotidien tels que réduire ses déchets, composter, recycler, réduire sa consommation…

Mais pas seulement, car chaque seconde, 130 777 mégots se jettent dans l’océan et un mégot de cigarette pollue à lui seul 500 litres d’eau. A lui seul, il contient une centaine de substances nocives voire cancérigènes, qui contaminent à la fois, l’eau, l’air et les sols. En plus des dégâts générés en matière de déforestation, émissions de CO2 et acidification des sols, les mégots de cigarettes sont la principale source de pollution des océans.

De plus, le filtre de la cigarette contient du plastique qui, lorsqu’il est immergé, ne va pas ou très peu se dégrader. Avec le temps, cette matière plastique que compose le filtre va progressivement se fragmenter en de nombreux microplastiques.

 

Mais d’où proviennent tous ses ces mégots ?

Ils sont jetés dans la rue ou dans les bouches d’égout et ensuite finissent dans les océans.

Le message « Ici commence l’océan » que vous trouverez  à proximité des bouches d’égout des rues Maurice André, du Fil, de la place de la Devise, de l’avenue Jean Delande et du boulevard Cousin a pour but de sensibiliser chacun d’entre vous à cette pollution.

 

L’eau est un bien précieux. La qualité et la disponibilité de la ressource en eau est sans contexte l’un des grands enjeux de notre siècle

Ensemble, protégeons notre écosystème, nos océans et les animaux marins, premières victimes de cette pollution !

 

On compte sur vous !