Mode doux

Aire de co-voiturage

 

En partenariat avec le supermarché Casino, une aire de covoiturage a été créée et matérialisée par une peinture au sol remarquable. L’ensemble des travaux ont été réalisés par les services techniques. Ces places sont accessibles à tous 24h/24h et 7j/7j.

 

 

 

 

 

 

Borne de recharge électrique

Située boulevard Cousin, cette borne de recharge électrique est en accès 24h/24 – 7j/7j

Borne de recharge électrique

 

 

 

 

 

Place à la mobilité douce

Sur le thème de « Bifurcations, choisir l’essentiel », trois semaines ont été consacrées, à l’échelle européenne, à la fin du mois de septembre et au début du mois d’octobre, au développement durable. A cette occasion,
une soirée débat, ouverte à tous, sur « les futurs chemins pédestres et pistes cyclables de notre territoire » a eu lieu le 21 septembre dernier.

 

Ce n’est encore qu’un projet mais le plan en faveur des mobilités douces exposé aux habitants a rencontré un vrai succès. « Les personnes présentes étaient plutôtenchantées par ce qui leur a été présenté. Il y a eu un moment d’échanges et de
bonnes idées ont été proposées, ce qui nous a permis d’étoffer davantage le projet », indique Mireille Paulet, adjointe au maire en charge de l’environnement et du développement durable.

 

La sécurité, une priorité
L’objectif de la municipalité est d’assurer le confort et la sécurité de tous. « Nous voulons faire cohabiter les piétons, les vélos et les voitures en toute sécurité, » ajoute Mireille Paulet. Ce schéma d’intention cyclable prévoit la réalisation d’aménagements, selon une feuille de route bien définie. Ces aménagements permettront à la ville de se doter d’un véritable maillage pour desservir le plus grand nombre. Une étude a déjà été faite par Saint-Etienne Métropole (SEM) sur l’avenue Jean Monnet, en juillet. D’autres études seront réalisées sur les différents axes, en concertation avec SEM.
Des équipements, tels que des parking à vélos couverts ou des anneaux attache-vélos, seront installés aux endroits stratégiques pour faciliter le stationnement des vélos (écoles, lieux culturels…).
Enfin, des discussions seront engagées avec les communes proches, les intercommunalités et le département, afin de réfléchir aux possibles pistes entre villes.

 

Plusieurs options possibles
Diverses options sont envisagées pour s’adapter aux routes déjà existantes et à leur largeur :
– Création de vraies pistes cyclables lorsque c’est possible, à deux sens ou à sens unique.
– Création de chaussées à voie centrale banalisée (CVCB) : une chaussée sans marquage axial (formant ainsi une seule voie à deux sens) avec deux larges accotements de chaque côté pour les cyclistes. La largeur de la voie centrale étant insuffisante pour permettre le croisement de voitures, les automobilistes sont donc autorisés à chevaucher les lignes réservées aux cyclistes, en prenant soin de vérifier si la voie est libre.
– Création de chicanes de stationnement : cela permettra de libérer les trottoirs pour en faire des voies réservées aux cyclistes.