Chapelle Saint Eloi

Saint Eloi est le protecteur des orfèvres, maréchaux-ferrants, forgerons et agriculteurs. Il est fêté le 1er décembre. La chapelle fut réservée aux maréchaux-ferrants à partir de 1490 pendant 4 siècles. Ils y avaient sépulture. Le vitrail représente Saint-Eloi, orfèvre et trésorier de Clothaire II, et Dagobert (588-660) dont il fut le principal ministre. L’autel de pierre est le plus ancien de l’église : XVème siècle. Face à l’autel le buste reliquaire en bois doré de Saint Eloi, évêque, très souvent représenté avec l’enclume et le marteau (XVIIIème siècle). Sous la chasse est conservé le registre de la Confrérie Saint Eloi, le plus ancien du comté (1472). La confrérie a été fondée en 1428.

 

« Le Bon St Eloi » écrivait à l’un de ses amis : « Bien qu’une immense distance nous sépare l’un de l’autre et que nous ne puissions espérer nous revoir sur cette terre, soyons unis dans le Christ. Efforçons-nous de vivre de telle sorte qu’après si peu de temps, nous nous trouvions réunis, en corps et âme tout à la fois, pour l’éternité. »

 

 

Chapelle Saint Eloi (PDF)