La région des lumières

Région des lumières - Badoit

La Région braque les projecteurs sur les grands sites régionaux qui font l’histoire de France

Chaque année, la Région sélectionne plusieurs sites exceptionnels différents, de façon à proposer à l’ensemble des habitants et des touristes de la région une programmation sons et lumières originale, renouvelée d’une année sur l’autre.

 

Chaque œuvre est créée spécialement pour un site à raison de plusieurs soirées par semaine et plusieurs projections par jour. La programmation d’une année sur l’autre conduira à la sélection de sites différents, avec la création de nouvelles œuvres originales adaptées à la particularité de chaque site.

 

Ces spectacles, financés par la Région, sont réalisés par les équipes de Gilbert Coudène, Les Allumeurs de Rêves et l’atelier BK. La création artistique s’inspire de la richesse du patrimoine culturel et historique de la région, et la valorisera grâce à un ensemble de techniques de mise en lumière spectaculaires comme le vidéo­mapping, la 2D, la 3D, et grâce à l’animation et aux arrangements musicaux.

Tous les spectacles sont gratuits.

 

Pour cet été 2021, alors que le monde de la culture a connu un repos forcé en raison de la crise sanitaire, il paraissait essentiel pour la Région de renouer avec de belles émotions comme sont capables de nous procurer les spectacles de La Région des Lumières. Ainsi, la démarche est enrichie de nouveaux spectacles avec au programme : l’usine d’embouteillage des eaux minérales de Vals-les-Bains (Ardèche), l’hôtel de Ville de Saint-Galmier (Loire), la cathédrale de Saint-Flour (Cantal), la basilique Saint-Julien de Brioude (Haute-Loire), le château de Saint­Exupéry à Saint-Maurice-de-Rémens (Ain), la Collégiale Saint-Sauveur à Grignan (Drôme).

 

La Région des Lumières sur la façade  de la mairie de Saint-Galmier

Le spectacle débute par des faisceaux de lumière qui réveillent progressivement la façade. Après une séquenceLa région des lumières - retable guidée par l’abstrait, le public retrouvera un paysage plus naturel, un véritable jardin d’Eden. Le tableau mettra ainsi en valeur l’environnement naturel de Saint-Galmier. Le spectacle évolue ensuite au temps médiéval avec de nouvelles civilisations qui s’installent et qui construisent des ponts, des châteaux, des tours. Le tableau suivant évoque la Renaissance. Puis, ce sont les vitraux qui sont mis à l’honneur et le retable d’autel qui vient rappeler celui de l’église de Saint-Galmier.

 

Après le patrimoine religieux, le spectateur est plongé dans l’univers fascinant des eaux minérales de Badoit. Nous découvrons un peu plus tard les affiches publicitaires emblématiques des années 60 et 70. La façade de l’établissement« Source de Badoit », recouverte de ses vignes murales, est transposée sur le bâtiment de la mairie.

 

Puis, la façade prend l’aspect d’une vieille affiche en l’honneur de la Sainte-Catherine, la foire emblématique de la ville. Ce sont autour des fameux chapeaux artisanaux de la Sainte-Catherine d’être sous les feux des projecteurs. Le tableau suivant met à l’honneur la céramique avant qu’un nouvel art tout moderne fasse son apparition, le street-art.

 

Enfin, le spectacle se termine par une évocation du casino et de la piscine municipale avec en bouquet final un feu d’artifice projeté sur la façade.

 

 

Le spectacle sera joué tous les soirs, à la nuit tombée
Jusqu’à minuit, du 23 Juillet au 29 août.

 Il est rappelé de respecter les gestes barrières et la distanciation physique.
Le port du masque reste obligatoire.