Le contrat Vert et Bleu

Dans le cadre du Contrat Vert et Bleu (CVB) signé entre la région Auvergne-Rhône-Alpes et Saint-Etienne Métropole (SEM), pour une durée de 5 ans (2019 à 2023), la commune de Saint-Galmier a été déclarée prioritaire pour bénéficier de travaux de plantation de haies et de restauration ou de création de mares.

 

 

 

En effet, la disparition des haies et des mares a fortement impacté notre écosystème. Pourtant, elles abritent une faune et une flore particulières et sont essentielles pour le déplacement des espèces sauvages. La préservation de la diversité biologique du monde vivant passe par le maintien d’écosystèmes en bon état.

 

Depuis 2015, quelque 100 mares ont été restaurées et 5 kilomètres de haies ont été plantées sur le territoire de SEM.
Pour 2020 et 2021, les habitants de neuf communes ligériennes – au nombre desquelles figure Saint-Galmier – bénéficieront en priorité de ces aménagements entièrement financés, que l’on soit agriculteur ou simple particulier.
Pour améliorer la fonctionnalité des espaces, SEM et France Nature Environnement (FNE) Loire passent aujourd’hui à l’action : la
reconstitution de la trame verte par des opérations de plantation de haies et constitution d’un réseau de mares.

S’ils le souhaitent, les propriétaires des terrains des zones prioritaires intéressés par le développement du bocage et du réseau de mares seront contactés, afin de leur présenter les enjeux, ainsi que les modalités techniques et financières du projet. Bien entendu, les spécificités de chaque territoire seront prises en compte.
Les mares aménagées auront une superficie pouvant aller de 20 à 150 mètres-carrés. Elles pourront être curées, modelées, débroussaillées ou créées. Les haies seront constituées de deux ou trois rangs de plants d’essences locales et diversifiées. Les clôtures de protection de ces aménagements seront également prévues, si nécessaire (pâturage d’animaux). Un accès sera conservé, en cas de besoin, afin de permettre au bétail de s’abreuver.

La nature de ces travaux, financés par la Région, le Fonds de Développement Européen FEDER et Saint-Etienne-Métropole, sera décidée, au cas par cas et en concertation avec le propriétaire de la parcelle et l’exploitant (s’ils sont différents).
Les propriétaires et/ou les utilisateurs de parcelles intéressés peuvent prendre contact avec Emilie Joly, au 06 12 96 08 56 ou sur emilie.joly@fne-aura.org. Un rendez-vous sur place permettra de leur expliquer en détail les différentes possibilités en fonction de l’usage de la parcelle.