Réfection de la rue de Saint-Etienne

Depuis le 12 juillet, la rue de Saint-Etienne demeure inaccessible aux véhicules et  pour cause…

D’importants travaux de réhabilitation sont en cours et concernent  les réseaux d’eaux usées, d’eau potable et la réfection totale de la voirie, sous la conduite de Saint-Etienne Métropole.

Ils devraient durer jusqu’à fin octobre. Deux aubettes de collecte des ordures ménagères ont du être condamnés pour le bon déroulement des travaux. Les riverains pourront déposer leurs déchets dans celles situées au pôles des services ou place des roches qui ont été agrandies ou avenue du 19 mars, à proximité de l’office de l’économie qui vient d’être créée.

 

La municipalité a souhaité profiter de ces travaux pour rénover entièrement la rue de Saint-Etienne et ainsi embellir le cadre des habitants.


Un ensemble de petites placettes successives seront créées.  Situées aux endroits les plus intéressants d’un point de vue architectural (maison Renaissance, maison St Jacques et chapelle Notre-Dame des pauvres), ces placettes seront mises en valeur par un revêtement spécifique avec des pavés en porphyre. Déjà présents dans certaines rues, l’ensemble en sera d’autant plus homogène. Ils ont aussi l’avantage de ne pas être glissants et de bien vieillir. Une double pente récupérera les eaux pluviales.

Le reste de la chaussée sera rénové avec de l’enrobé grenaillé.


Aménagement paysager
La  volonté de la ville est de créer des espaces végétalisés à même le sol et éviter, ainsi, les éléments suspendus trop gourmands en eau qui coupent la vue et les bacs. Des plantes variées demandant peu d’entretien seront semées, tout en restant dans les directives du label 4 fleurs villes et villages fleuris. Outre l’aspect esthétique, ces végétaux, légèrement surélevés, empêcheront le stationnement intempestif devant les habitations.  D’autres aménagements esthétiques sont prévus : installation d’un banc place des Cordeliers, camouflage des transformateurs électriques et des espaces poubelles, optimisation de

l’éclairage. La rue étant sur le chemin de Saint-Jacques, des coquillages seront incrustés dans le sol. Enfin, un travail a été fait avec le SIEL (Syndicat intercommunal d’énergies de la Loire) pour revoir les sorties et branchements des gaines électriques.